Déclic - 5 : Décembre 2017

Nos archives

Collapse

Uncollapse

valerie.barberet.jpg Valérie Barberet
Retour En avant

Valérie Barberet

Assistante de direction pôle Ressources humaines


Pourquoi êtes-vous devenue télétravailleuse ?


Je suis à plus d’une heure du siège de la Région. J’ai donc saisi l’opportunité de devenir télétravailleuse quand l’appel à volontariat a été lancé sur la phase d’expérimentation


Quels sont les avantages du télétravail ?


Lorsque je peux télétravailler deux jours par semaine, ce qui n’est pas toujours le cas, je suis moins fatiguée. De plus, je suis plus disponible, concentrée et donc plus efficace. Cette nouvelle forme d’organisation permet de travailler mieux dans un environnement calme et serein, sans contrainte horaire (en me fixant tout de même une heure limite à ne pas dépasser).


De quelle manière vous organisez-vous ?


Je m’adapte aux agendas respectifs de la DGA et de son adjointe. De plus, étant référente Informatique et GTA, j’essaie de garder un temps « pour les demandes non urgentes » de les traiter en télétravail. En effet, cela demande de la rigueur, de la concentration et du temps.


Aviez-vous des réticences au départ ?


Une légère réticence quant au fait de se retrouver seule devant l’ordinateur chez soi. Finalement, entre le téléphone et les différents mails, les journées sont intenses et bien remplies.


Un dernier mot ?


Je voulais remercier particulièrement les agents de la DSI pour le travail réalisé pour nous permettre de travailler dans les meilleures conditions. Tout a très bien fonctionné dès le début, aucun souci de connexion. C’est comme si j’étais au bureau mais à la maison.

Orientez votre tablette horizontalement pour profiter des contenus enrichis.

declic-1000x400.png Notre Emag ne prend pas en charge la lecture sur mobile pour le moment. Nous vous invitons à le consulter sur tablette ou ordinateur. Continuer tout de même