ZeMag - Région Centre-Val de Loire - 2 : Mai 2020

Archives

Collapse

Uncollapse

Melina-Prault-OK-MP-17.png Mélina Prault, DGARH
Retour En avant

Mélina Prault, DGARH

Direction Carrière, Appui et Pilotage
Service Carrières et Rémunérations
(7 agents au pôle titulaires -3 agents au pôle contractuels)

Télétravail et organisation familiale

Nous sommes tous contraints au télétravail. Cela implique l'articulation avec la vie personnelle et la gestion familiale ; comme avec mes deux filles Manon, 4 ans et demi et Lana, 14 ans.

Mon mari est aussi titulaire de la fonction publique. Educateur sportif intervenant auprès des écoles, il a du être placé en ASA (autorisation spéciale d'absence) du fait de la fermeture des écoles et des équipements sportifs.

Le confinement implique toute une organisation autour du quotidien nouveau, avec la mise en place d'un cadre. Dire par exemple à ses enfants : " Je suis là, vous me voyez, mais je ne suis pas dispo pour vous à chaque instant". Il nous a fallu une petite semaine d’adaptation pour que chacun prenne ses repères. Finalement tout le monde a bien compris le principe et chacun parvient à gérer la situation.

Télétravail et organisation professionnelle

Nous sommes chanceux de vivre dans un pavillon avec un jardin. n’ayant pas de pièce dédiée à un espace de télétravail, je suis contrainte de travailler dans la pièce à vivre. La cohabitation avec le reste de la famille n’est pas toujours évidente.

Malgré tout, nous nous adaptons face à cette situation.

Côté outils, au début je n'avais pas de portable. J’ai eu la chance d’en être doté d’un au bout de 24h. Il y a eu quelques couacs de paramétrages au début. Je me suis rendue au siège à la permanence de la DSI pour revoir et ils ont réinstallés le certificat qu'il fallait.

L'objectif était important : il fallait accéder à l'environnement du logiciel paie. Et au réseau à distance également. Le confinement est intervenu le 16 au soir. En général, nous commençons à préparer la paye vers le 20/21 du mois précédent, avec un petit mois d'avance.

Malgré le confinement et des modalités de travail différentes à apprivoiser, nous avons malgré tout assuré la totalité des actions en paie (y compris la saisie de tous les éléments variables).

Par ailleurs, en plus de nos missions habituelles, nous avons eu à gérer les des ASA (qui n’ont pas d’impact directement en paie) mais nous demande un suivi et un traitement assez conséquent. Vendredi 8 avril, (date butoir de la saisie paie) nous avons quand même réussi à bouclé les 3500 fiches de paie du mois d'avril.

Télétravail et nouvelles méthodes.

Une fois que nous avions tous le matériel, les logiciels et l'accès à notre réseau pour travailler à distance. Nous sommes dès lors sensiblement sur le même périmètre professionnel.

Une des limites toutefois est que nous n'avons pas tous les dossiers numérisés.

Cela dit, les choses ne se font pas si mal, nous nous adaptons. Même si sans double écran pour recouper les informations, et sans d'imprimantes etc. c’est parfois plus compliqué.

En fait, au fur-et-à-mesure, nous évoluons et accomplissons les mêmes actions qu'en présentiel.

Télétravail et enseignements ?

Une grande majorité de nous tous a été impactée dans son organisation mais chaque service de la Région semble assurer les missions principales.

Au niveau équipe, cela a renforcé le lien. Nous avons mis en place de nouveaux modes de communication avec par exemple la création de groupes whatsap, skype, visio.

Nous découvrons certains collègues de manière différente. Chacun prend des nouvelles, se préoccupe de celles et ceux qui ont des enfants ; ceux qui sont seuls, en appartement. Cette période a permis de renforcer la bienveillance des uns envers les autres et de souder encore plus l’équipe.

Equilibres personnels

Nous ressentons de la sensibilité au bien-être de chaque agent, selon ses environnements personnels et familiaux. Avec ce message qui rassure : "ne culpabilisez pas et prenez du temps si vos enfants en ont besoin." C'est rassurant à entendre.. En tant que service fonctionnel, Nous sommes là pour rendre un service, être présents.

Malgré le confinement, le télétravail qui s’impose à nous, la RH souhaite montrer qu’elle reste disponible pour répondre aux agents et met tout en œuvre pour continuer à offrir la même qualité de service. La RH reste et est présente malgré cette situation inédite

« Comment je gère ? »

Je me recentre sur la famille, la vois sous un autre angle. Nous n'avons pas l'habitude de passer autant de temps ensemble. Autant en faire quelque chose de différent. Nous sommes moins à la montre que d'ordinaire. Il n'y a plus ce stress des trajets vers l'école et le travail par exemple. Cela représente du temps en organisations, en déplacements, que l'on gagne le matin et le soir.

Pour le travail, je m'organise de façon à remplir mes missions, dans le respect des impératifs liés au calendrier de paie et des demandes émanent des agents et de la hiérarchie tout en ayant un peu plus d'espace pour ma famille, cuisiner, faire de toutes petites promenades. Du coup, les filles sont plutôt contentes. Même si les copines commencent à manquer et que les devoirs sont très conséquents. Hier ma petite a pleuré en disant "j'en ai marre du virus !" ce qui démontre que le confinement reste une épreuve à chaque âge. Nous serons tous contents dès que nous pourrons tous reprendre une vie normale tout en sachant tirer des conclusions positives de cette expérience.

Orientez votre tablette horizontalement pour profiter des contenus enrichis.

ZeMag_Bloc-Marque_FORMATS1_logo-Splash.png Notre Emag ne prend pas en charge la lecture sur mobile pour le moment. Nous vous invitons à le consulter sur tablette ou ordinateur. Continuer tout de même