Déclic - 11 : Octobre 2019

Nos archives

Collapse

Uncollapse

Des-lyces-toujours-plus-modernes2.png Le 2 septembre, La présidente de Région, Valérie Pécresse, posait de la première pierre de la seconde tranche des travaux du lycée Fernand-et-Nadia-Léger.
Des-lyces-toujours-plus-modernes1-article.png
Retour En avant

Des lycées toujours plus modernes

17 opérations ont été livrées en cette rentrée 2019 pour moderniser les lycées, parmi lesquelles :

Le lycée Emily Brontë – Lognes (77)

Il a ouvert ses portes après avoir fait l’objet d’une reconstruction et d’une extension de capacité de 200 places pour un montant total de 40 M€.)

Le lycée d’enseignement général et technologique, à l’offre pédagogique variée, comprend des filières STMG, mercatiques, comptabilités et des STL biotechnologies. )

Constitué de bâtiments démontables pendant plusieurs années, il a été entièrement reconstruit pour accueillir 200 élèves supplémentaires, portant la capacité d’accueil à 1 000 élèves. )
Le chantier de reconstruction du lycée Emily-Brontë a commencé en 2017 et s’articule notamment autour des espaces de vie des élèves.)

C’est un site spacieux et largement éclairé qui met en valeur les espaces extérieurs.)

Le lycée a fait l’objet d’une démarche de qualité environnementale avec un objectif « zéro énergie visant un bilan neutre entre consommation et production d’énergie. Cette opération a été évaluée par la certification « NF bâtiments tertiaires » et labélisée » BBC – Effinergie ».

Le lycée Fernand-et-Nadia-Léger – Argenteuil (95)

Il a fait l’objet d’une restructuration partielle pour un montant de 18 M€ (démolition et reconstruction du bâtiment atelier)

Dans ce lycée, l’ancien bâtiment atelier a été démoli et entièrement reconstruit. Il s’agissait de la** première tranche**, lancée en 2017, de la restructuration du lycée menée selon une démarche globale de qualité environnementale. On y trouve des plateaux destinés aux cours de coiffure, de santé, d’esthétique et de cuisine. Tout a été pensé pour que les apprentissages se fassent dans les meilleures conditions à la fois pour les 1 040 élèves et leurs 147 enseignants et personnels scolaires.

La seconde tranche comprendra la démolition et la reconstruction du bâtiment abritant le pôle d’enseignement général, le pôle scientifique et le pôle technologique tertiaire, soit 16 salles de cours, des salles spécialisées et des laboratoires.

L’ensemble sera conçu selon les concepts de l’architecture bioclimatique, privilégiant les apports solaires gratuits tout en limitant les déperditions thermiques. Le second bâtiment sera livré à l’horizon 2022, permettant d’accueillir au total 1 192 élèves dans 43 classes.

Le coût total de la transformation, d’un montant de 43,7 millions d’euros, est totalement pris en charge par la Région, qui poursuit ainsi sa politique d’investissement pour moderniser ses lycées.

Découvrez le dossier de presse de rentrée en cliquant ici

Orientez votre tablette horizontalement pour profiter des contenus enrichis.

declic-1000x400.png Notre Emag ne prend pas en charge la lecture sur mobile pour le moment. Nous vous invitons à le consulter sur tablette ou ordinateur. Continuer tout de même