Déclic - 7 : Juin 2018

Nos archives

Collapse

Uncollapse

bio-dchets.jpg
Retour En avant

Lycées Éco-Responsables

Réduire les biodéchets dans les établissements franciliens

La Région Île‑de‑France s’engage auprès des lycées franciliens pour obtenir une meilleure gestion des biodéchets* issus des espaces verts et de la demi-pension. En effet, depuis 2016, toute structure ou établissement qui atteint le seuil de 10 tonnes de biodéchets par an doit les trier en vue d’une valorisation. En Île‑de‑France, on estime que 2/3 des lycées seront concernés à terme.

Dans un premier temps, les lycées Eco‑Responsables (180) sont ciblés par l’aide technique et méthodologique de la Région. Après la réalisation d’un bilan (gestion des espaces verts, nombre de couverts, équipements, type de tarifications), un comité de suivi intègre tous les membres de la communauté scolaire : lycéens éco‑délégués, direction, professeurs et éco‑agents. Ce comité est chargé de mettre en place des actions qui permettront à terme d’avoir une gestion optimale des biodéchets. Des campagnes de sensibilisation sont proposées aux agents mais aussi aux convives sur les consignes de tri. Des tables de tri et des cellules de refroidissement peuvent être installées dans les restaurants scolaires mais également des bars à salades. On estime qu’ils permettent de réduire de 30 % le gaspillage alimentaire.

Les établissements peuvent solliciter la Région au titre du Fonds Commun Régional des Services d'Hébergement (F.C.R.S.H.) pour pouvoir financer ces différents équipements. Les actions sont réalisées en lien étroit avec les organismes de collecte, notamment les Établissement Public Territoriaux (EPT) qui sont compétents en la matière sur la métropole. A ce jour, les lycées situés sur les territoires de Plaine Commune et d’Est Ensemble sont plus particulièrement accompagnés, car ces 2 EPT ont déjà une politique très performante et volontariste de gestion des biodéchets vers des plateformes de méthanisation** et des systèmes de compostage. Les lycées Henri Wallon et Jean-Pierre Timbaud à Aubervilliers ont notamment mis en place ce tri sélectif avec succès.

A terme, la collecte séparée des biodéchets sera généralisée auprès des particuliers d'ici 2025.

* Un biodéchet est un résidu composé de matières organiques (végétales, animales…) dégradées par des micro-organismes.
** La méthanisation est un procédé biologique permettant de valoriser des matières organiques en produisant du biogaz qui est source d’énergie renouvelable.

Orientez votre tablette horizontalement pour profiter des contenus enrichis.

declic-1000x400.png Notre Emag ne prend pas en charge la lecture sur mobile pour le moment. Nous vous invitons à le consulter sur tablette ou ordinateur. Continuer tout de même